Certains disent que Sanctuary est corrompue car ils dissimulent un dangereux secret. Je sais que c’est vrai. J’ai vue leur sinistre Compagnie de la Mort, d’incontestables bêtes démentes qui démembrent leurs ennemis, écrasent les crânes d’un seul coup et fracassent les membres et répandent les viscères. J’ai vue les prêtres ténébreux. Touchée leurs calice débordant de sang avant de passer de lèvres en lèvres, j’ai entendue leurs lamentations lorsqu’ils évoquent la lumière. J’ai assisté à leurs rituels durant lesquels des guerriers en armures se roulent dans le sang de leurs ennemis et j’ai entendu leurs hurlements vengeurs contre des ennemis imaginaires.

Je suis vraisemblablement la seule femme a avoir marche entre les cellules de le Tour d’Adon. J’y ai vu ces demi bêtes s’agrippant aux barreaux et griffant l’air autour d’eux. J’ai entendu leurs hurlements mêles de souffrances, de rage et de tourments. Nul hormis moi n’a observé la fête de l’aube. Lorsque le Chapitre entier se rassemble pour accomplir ses antiques rites sous la lumière rougissante de l’aurore. Je suis une des rares à avoir pénétré dans le Sépulcre des Éprouvés, à être passé sous les volumineuses portes de l’entrée de la citadelle et à avoir vu les supplicier sortir de leurs sarcophages, régénérés par leur sommeil surnaturel.

J’ai vue toutes ces choses et j’en frissonne encore. Qui peut dire ce qui se cache dans les recoins les plus sombres de leur passé ?... Quels rites et quelles pratiques m’ont été dissimulées ?... Les habitants de Sanctuary sont effrayants et je sais aujourd’hui que seul les plus fou s’obstineraient à ne pas les craindre…