Dans le plus profond désert de la souffrance, une Miquo'te avançait avec peine. Le soleil a son zénith, ne faisait que fortifier la souffrance de la jeune femme. Elle y était venue de son plein gré, voulant renforcer sa volonté et sa force. Cela faisait une quinzaine de jours qu'elle avait entrepris ce voyage, et commença à peine à entrevoir l'illusion d'un campement. Alors en apercevant cela, ses forces lui revenant pour quelque pas seulement, mais en cet instant on aurait dit une grande déesse sortante vainqueur d'une longue bataille. Quelques mètres à peine le sol s'effondra sous ses pieds et la plongea dans les profondeurs du désert la laissant pour morte une dizaine de mètres plus bas… Lentement, ce remit debout et trouvant préférable d’éviter de visiter cette grotte ancienne, la jeune femme remonta à la surface. Cet effort ne fit qu’accentuer la fatigue, déjà bien visible, sur ses traits de jeune femme. Elle fit une dizaine de mètres avant de s'écrouler à même le sol, une pointe d'obsidienne enfoncée dans la jambe…

Blessée et suffoquant par cette chaleur infernale, le regard rivé sur l’horizon et la promesse d’un camp non loin, elle évolue lentement sur ce sable. Au détour d’un bloc montagneux, un bruissement de pas empressé se fit entendre. Peu à peu, un Lalafell vint ce placé a coté d’elle, non sans la regardé avec curiosité. Après une bonne heure à marché ainsi a ses côtés, il secoua délicatement la manche de la Miquo’te pour attirer son attention.

«Hey, tu vas bien ?...». D’un geste las, elle souleva ces lunettes et regarda le Lalafell de ses yeux vides et faillit s’étaler. Elle ouvrit la bouche pour répondre, quand son corps lui fit défaut, ses genoux touchèrent le sable avant de sombrer dans l’inconscience et l’emporte en bas de la dune en soulevant un fin nuage de poussière. Le jour fit place à la nuit et la nuit au jour, emportée par la fièvre son esprit s’égare dans sont passé tumultueux. D’un pas vif le Lalafell descendis la dune, pour porter secours à la jeune voyageuse imprudente.